Le blog

des idées et des conseils

Concevoir la simplicité dans votre communication

LA SIMPLICITÉ, CONCEPT PAS SI SIMPLE !

Comment la concevoir ? Et dans quel but ?
La simplicité ne fait pas tout. C’est une bonne base de travail qui vous permettra de concevoir une communication claire et efficace. Je vous explique comment procéder et pourquoi.

 

les 10 lois de la simplicité

 
1 • RÉDUIRE

La base de la simplicité : réduire au maximum, garder seulement l’essentiel et rendre la complexité simple.

Établir un classement vous aidera à reconnaître ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas.
L’objectif est d’enlever les détails superflus, qui nuiront à la compréhension, pour mettre en valeur l’indispensable.

Attention à ne pas trop enlever non plus au risque que ça soit vide de sens.
 
2 • ORGANISER

Grâce à l’organisation, un ensemble composé de plusieurs éléments paraîtra plus réduit.

> Prenez l’exemple d’un classeur avec des onglets où vous ranger vos documents par partie, sans ça, c’est le bazzare et on ne s’y retrouve pas et quelle perte de temps !

 
3 • GAGNER DU TEMPS

Rendre la compléxité simple fait économiser du temps sur la compréhension.

Plus c’est simple, plus c’est compréhensible par tous et moins nous perdons de temps à réexpliquer.

GAIN DE TEMPS = ARGENT !
 
4 • FACILITER L’APPRENTISSAGE

Rendre votre produits familier avec une compréhension immédiate. c’est rendre les choses instinctifs pour s’implifier l’expérience d’utilisation.

> C’est un peu comme faire ses lacets, ça paraît compliquer quand on est enfant et l’apprentissage fait que ce geste devient simple au quotidien.

la connaissance simplifie tout
 
5 • CULTIVER LA DIFFÉRENCE

La simplicité existe seulement dans un contexte complexe. Plus la compléxité est forte, plus la simplicité ressort.

La simplicité et la compléxité ont besoin l’une de l’autre

> Apple est la marque réfente dans ce domaine, Ils ont fait le choix de supprimer certaines références pour ne garder que les l’essentiels afin de simplifier leur offre sur ce marché riche en choix, qui parfois nous donne le tournis. et c’est avec ce contraste qu’Apple a pris le dessus.

 
6 • LE CONTEXTE

Pour simplifier, il faut passer avant tout par une réflexion autour du contexte, de l’environnement et de l’espace.

Les détails d’une conception comptent dans la perception que l’on a de celle-ci

Bon là je crois que vous ai perdu ! Non ?

> Pour faire simple, un texte entouré de grands espaces vides sera plus attirant et plus visible que s’il est entouré de contenu. Pensez à la respiration de vos contenus pour les rendres plus attratifs. N’ayez pas peur du blanc !

 
7 • CRÉER DE L’ÉMOTION

La simplicité ne veut pas dire sans émotion. N’oubliez pas que vous vous adressez à des êtres humains qui ont besoin d’émotions pour fédérer une communauté autour de votre marque ou produit. Faire simple tout en véhiculant de l’émotion est primordial pour être attirant.

La puissance émotionnelle d’une conception est votre meilleure alliée !
 
8 • CONFIANCE

La simplicité permet une compréhension accessible qui renforce la confiance. Pour acheter votre client à besoin d’avoir confiance en votre marque ou vos produits et pour créer la confiance, il faut avant tout que vos interlocuteurs comprennent clairement votre message, offre, produit…

Dans la simplicité nous avons confiance
 
9 • ÉCHEC

Certaines choses ne peuvent pas être simplifiées car elles le sont déjà. Les simplifier sera au risque d’être simplistes et médiocres.

 
10 • LOI CARDINALE

La simplicité consiste à soustraire ce qui est évident et rajouter ce qui a du sens, c’est la loi Cardinale selon John Maeda.

Proposer moins pour donner plus

 

 

Voilà, c’est la fin de cet article,
j’espère qu’il vous aura plu et vous sera utile !
N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

À bientôt

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest